Humanity and Emptiness in Namibia

Arts and Entertainment

De son voyage en Namibie, la photographe australienne Leah Kennedy a rapporté plusieurs photographies à couper le souffle. La série présentée ici s’intitule «Progress» et émeut tant par ses couleurs pâles que ses vues aériennes poétiques. Témoin des contrastes visuels entre les espaces vides et les zones habitées, il émane de ce projet des paysages surréalistes qui se veulent une observation du concept de l’évolution humaine dans son espace naturel.

Elle explique: «Parfois, une série est une réponse instinctive. En arrivant à Swakopmund, en Namibie, j’ai été frappée par le paysage urbain, le contraste entre le désert et le développement des bâtiments éparpillés le long de la côte. J’ai immédiatement loué un hélicoptère pour photographier cette région vue du ciel. C’était la naissance de “Progress”, une série en cours, qui prévoit de poursuivre ce thème dans d’autres travaux pour les prochaines années. L’interaction humaine avec l’environnement crée des contrastes intéressants. Depuis les premiers stades de notre interaction avec la terre jusqu’aux vestiges laissés par la nature et la dégradation de celle-ci.»













Original source: http://www.fubiz.net/2018/11/09/humanity-and-emptiness-in-namibia/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *